Bouillon blanc

bouillon blanc en fleur


Famille : Scrofulariaceae
Nom latin : Verbascum thapsus L.
Nom Français : Bouillon blanc
Nom(s) vernaculaire(s) : Molène, cierge de Notre-Dame, herbe à bonhomme, bonhomme, blanc-de-mai, oreille de loup, herbe de Saint-fiacre, grand chandelier,
Floraison : Juin-août

Cette plante bisannuelle peut ainsi atteindre jusqu'à 2 mètres de hauteur. On la trouve sur les terrains incultes plutôt secs jusqu'à 1600 mètres d'altitude mais aussi en bord de mer sur les zones riches en matières en décomposition. Ses fleurs sont encore aujourd'hui utilisées en herboristerie pour leurs propriétés adoucissante, anti-inflammatoire et antispasmodique. Il existe 3 espèces de bouillon blanc : Verbascum thapsus, Verbascum densiflorum, Verbascum phlomoides. Les fleurs jaunes, éphémères et hermaphrodites, se renouvellent en permanence. Elles ont une douce odeur rappelant celle du miel. Le bouillon blanc peut être facilement cultivé au jardin et ne passera pas inaperçu dans vos massifs.

Une plante pectorale

bouillon blanc en fleur

Le bouillon blanc fait partie du fameux mélange pectoral, tisane autrefois délivrée en pharmacie, pour soulager les affections des voies respiratoires (bronchites, trachéite, laryngites, toux, enrouement).

Voici sa formule :

Verbascum thapsus (Bouillon blanc)
Papaver rhoeas (Coquelicot)
Althaea officinalis (Guimauve officinale)
Malva sylvestris (Mauve)
Antennaria dioica (Pied de chat)
Tussilago farfara (Tussilage) dont les feuilles sont aussi utilisées.
Viola odorata (Violette odorante)

La plante est émoliente, expectorante et diurétique.

Un usage médicinal très ancien

Dioscoride et Pline l'Ancien l'ont conseillé dans le traitement des affections pulmonaires. Des études plus récentes ont en effet démontré que cette plante contient des principes naturels adoucissants (mucilages) et antiinflammatoires. Lorsque la plante est utilisée en infusion, il est cependant recommandé de la filtrer au travers d'un linge ou d'une compresse afin d'en retenir les poils provenant du calice de la plante. Ces poils risqueraient d'irriter la gorge et les voies digestives. L'infusion de fleur était également utilisée en lavement dans les coliques intestinales. La feuille était utilisée en cataplasme (préalablement cuite dans du lait) pour traiter les affections cutanées (ulcères, brûlures, eczéma...) mais aussi pour soulager les hémorroïdes (30 grammes de feuilles pour 1 litre d'eau à laisser bouillir pendant 5 minutes). Cette plante ne présente aucune contre-indication connue.

Infusion de bouillon blanc

Laisser infuser 30 grammes de fleurs pour 1 litre d'eau ou de lait.
Filtrer dans un linge fin ou une compresse.
Sucrer avec du miel.
Prendre 3 tasses par jour.

Liqueur de bouillon blanc

Ingrédient :
Fleurs de bouillon blanc
250 ml d'eau de vie
125 grammes de sucre de canne
250 ml d'eau

Dans une bouteille en verre de 1 litre : la remplir avec un maximum de fleur de bouillon blanc puis verser l'eau de vie (surtout pas l'inverse). Laisser reposer pendant 2 semaines puis filtrer au travers d'un linge ou d'une compresse. Rajouter ensuite le sirop de sucre (eau + sucre, mélange à chaud). Laisser refroidir puis réserver.

Etymologie

Son nom latin "thapsus" nous vient d'une ville grecque antique "Thapsos". Bouillon blanc nous vient du gaulois "bugillo".

Des usages surprenants

Autrefois, le duvet cotonneux des feuilles du bouillon blanc était utilisé pour la fabrication de mèches pour lampes à huile. Quant aux hampes florales, de très grande taille, elles étaient utilisées pour allumer les fours de boulanger. Les saponosides triterpéniques présents dans les graines du bouillon blanc ont été utilisés pour leur propriété ichtyotoxique (toxique pour les poissons). Cela permettait d'engourdir le poisson d'une rivière pour ensuite le récupérer à la main. Cette pêche en eau dormante pratiquée par les braconniers est bien sûr totalement interdite.

Quand faire les semis ?

Les semis du bouillon blanc se feront au printemps. On sème à la volée puis on dame le sol. Lorsque les jeunes plants apparaissent, un paillis est conseillé. L'arrosage doit être régulier. La mise en place définitive se fera fin août-septembre dans un sol fertile et bien drainé. Espacer les plants de 50 cm.

Pour faire mûrir des abcès ou des furoncles

Laisser bouillir des feuilles de bouillon blanc dans du lait pendant 5 minutes environ.
Laisser refroidir les feuilles puis appliquer localement.